50 marques écoresponsables et éco…rentables !

En toile de fond, la nécessité de transformer la mode face à l’enjeu environnemental. Au premier plan, l’urgence des boutiques de mode toujours plus incitées à élargir le champ des possibles dans leur métier. L’offre écoresponsable contient justement de nouvelles graines à planter pour une mode de demain qui est déjà là en germe. Atouts et sélection de marques écoresponsables en prêt-à-porter, chaussures et accessoires.

Vendre de la mode n’a jamais été autant un challenge pour ceux qui la font ou la conseillent à une clientèle qui est certes sensible au prix, levier d’achat incontournable, mais pas sourde face au bon sens et aux valeurs d’une consommation écoresponsable : fabrication locale, éthique… matières écologiques, recyclées, végane… cycle court, zéro déchet… « La demande a évolué en quelques années, évoquer le coton bio, le compostable, aujourd’hui cela fait sens », note-t-on chez Passion L, boutique de lingerie. Certes ajouter des marques écoresponsables à son offre, n’a rien d’un lifting miraculeux, il s’agit de prendre le temps d’introduire dans son offre des pièces porteuses d’arguments qualitatifs pour vendre avec authenticité. Le conseil, au cœur du métier, ne se fait pas sur du vent, et la mode écoresponsable a des atouts pour y aider.

Lire aussi : FREEPRY, le sur-mesure de la seconde main en multimarques

En phase avec son époque

Sachant que la mode de demain aura largement intégré des critères d’écoresponsabilité, placer sa boutique sur ce positionnement tôt c’est se rendre visible auprès des marques qui s’y engagent, et certaines ont déjà trouvé leur public et font parler d’elles. Verdir son offre c’est aussi prendre part au changement sociétal, pour améliorer les paradigmes de la mode et de sa consommation. Anne Papin, gérante de Le Dressing de Rose, a ainsi concentré son offre sur des marques de fabrication française ou européenne : « On vend ce que l’on aime, il faut garder ses idées et ses convictions tout en restant à l’écoute de la clientèle. » Celle-ci s’inquiète de plus en plus de la provenance, il sera moins cohérent de « prendre de l’écoresponsable qui vient du bout du monde plutôt que du made in France », note Anne. Ceci-dit, certaines griffes du bout du monde proposent aussi des savoir-faire artisanaux attractifs.

Reconnu pour sa lingerie Homme, le groupe Impétus a lancé en 2020 sa première ligne Femme en conjuguant technicité et approche durable.

Lire aussi : Offre détaillants : 20 marques femme incontournables en 2022

Quête de sens et valeur ajoutée

De nouvelles attentes appellent de nouvelles réponses, et les marques engagées sur un ou plusieurs critères d’écoresponsabilité ont une identité à révéler, où s’alignent des valeurs, des singularités, des techniques, des labels… autant d’arguments de vente qui rassurent, séduisent et sont des leviers émotionnels qui font d’une visite en boutique une expérience d’achat attractive et humaine : « Il faut raconter l’histoire cela donne la petite note de plus qui fait basculer. » (Passion L) Des arguments qui permettent aussi une nouvelle communication sur les réseaux sociaux et invitent de nouveaux prospects à venir essayer en boutique. Il y a les personnes en quête de mode responsable, celles qui cherchent des pièces dans des boutiques traditionnelles. Par exemple, une clientèle végane sera sensible aux innovations matières et techniques. Tandis qu’une autre partie de la clientèle mode, lassée des redites, sera curieuse de nouveaux concepts et nouveaux détails : « Si le style est différent et si le rapport qualité/prix est au rendez-vous, une marque écoresponsable a toutes ses chances », précise Anne (Le Dressing de Rose).

Lire aussi : 20 marques sélectionnées pour les multimarques homme.

Semer des graines pour avancer puis récolter. Un cycle de patience et d’ajustements certes, mais la mode n’est-elle pas une invitation à aller au-delà des classiques ? Et ce, tant pour la création, que pour l’offre proposée en boutique. Qui aurait parié il y a quelques années sur la croissance exponentielle du marché de la seconde main ? Un succès qui se décline aujourd’hui dans les boutiques indépendantes avec le concept Freepry.

La – petite – prise de risque est donc nécessaire, au risque de faire du surplace et de ne plus surprendre ses clients-es. Depuis quelques années des centaines de griffes ont osé et ce sont lancées dans cette démarche écoresponsable, certaines avec succès. Nous vous proposons d’emboiter le pas avec des marques de chaussures MoEa, Ubac, ou avec Bizance, Margaret Selection pour le prêt-à-porter, ou encore Camalya et Pipatchara pour les accessoires. Pour sélectionner les autres marques qui vont matcher avec votre clientèle, recherchez dans l’annuaire Boutique2Mode, en indiquant vos critères : écologique, équitable, … ou encore made in France, ainsi que le type de produit : Lingerie, Chaussures, …
Enfin, votre avis compte, aussi n’hésitez pas à laisser votre commentaire sur la marque au bas de chaque fiche.

👉 Pour débuter votre sélection, cliquez ici