10 conseils pour réaliser vos vitrines

Comme le dit si bien l’adage, « on n’a jamais deux occasions de faire une première bonne impression ». D’où l’intérêt d’apporter un soin tout particulier à la réalisation de ses vitrines. Cela commence en premier lieu par respecter quelques règles de base et d’y consacrer du temps, car une belle vitrine de magasin est le fruit d’un travail réfléchi et créatif.

1) Pensez vos vitrines en amont : « Dans l’idéal vos vitrines doivent avoir été réfléchie 3 à 6 mois à l’avance, en fonction des différents évènements qui rythment la vie de votre boutique », recommande Soline D’Aboville, scénographe de vitrine, qui a notamment travaillé pour le compte d’enseignes de luxe telles que Louis Vuitton ou Dior. « Cela vous laissera le temps d’acquérir les accessoires et l’ameublement nécessaires à l’aménagement de vos vitrines, afin d’être prêt le jour J. »

2) Renouvelez les produits, mais conservez la scénographie : Le rythme de renouvellement ne fait pas l’unanimité chez les professionnels de l’agencement des vitrines. « Dans le secteur de la mode, il est tout à fait possible de renouveler ses vitrines 7 à 8 fois par an », avance pour sa part Soline D’aboville. Une fréquence assez faible à première vue, mais qui a le mérite selon elle de « laisser le temps au commerçant de bien construire ses vitrines, pour un résultat final de meilleure qualité ». De son côté, Claudine Blanckaert, consultante et formatrice merchandising pour des indépendants, recommande de changer les vitrines au moins une fois par semaine, dans l’optique notamment « de provoquer l’achat d’impulsion, voir même un sentiment de frustration qui pousserait le passant à acheter immédiatement le produit ». Une stratégie séduisante mais qui peut en décourager certains à passer du temps pour la réalisation de la vitrine, lorsque l’on sait qu’elle ne sera vue qu’un court laps de temps.  Pour résoudre ce problème Soline d’Aboville conseille ainsi de « renouveler certains produits ou accessoires, tout en respectant la scénographie initiale, si bien qu’on a l’impression que la vitrine a été modifiée ». 

3) Entretenez vos vitrines : Veillez à ce que la propreté de vos vitrines soit toujours impeccable. L’entretien et le soin apportés à la vitrine sont le reflet de l’attention que vous portez à votre commerce et à votre clientèle. Posez un beau revêtement sur le sol, bannissez tous les vieux accessoires cabossés et les graphismes plats et ennuyeux… Autre élément à ne pas oublier, affichez les prix des articles que vous exposez, c’est une obligation légale !  

4) Conservez un « historique » de vos vitrines : Si le travail en amont est très important, celui en aval l’est tout autant afin de pouvoir analyser et comparer dans le temps l’impact de vos vitrines. « Il est indispensable que les commerçants conservent un historique de leur vitrine de la même façon qu’ils entretiennent leur fichier clients, ce qui leur permettra de savoir au fil des années ce qui marche et ce qui fonctionne moins bien », préconise Karine Ettori, ancienne directrice de magasin dans de grandes enseignes et désormais consultante pour les indépendants. Un avis partagé par Claudine Blanckaert, qui recommande aussi à tous les commerçants de s’équiper d’une solution globale de gestion de stock, vente et encaissement, « afin de pouvoir observer concrètement l’impact de ses vitrines sur le chiffre d’affaires ». Vous pouvez aussi créer un book de vos vitrines afin de conserver un historique : photo, budget, éléments de décoration utilisés et éventuellement réutilisables, efficacité de la vitrine…

5) Choisissez le bon assortiment : Lorsque vous composez votre assortiment, ayez toujours en tête les différents goûts de vos clients, car ce qui plaît aux uns rebutent parfois les autres. « Certaines femmes n’aiment ni les jupes, ni les robes. Pour éviter un problème d’identification, nous veillons à alterner les familles de produits, avec toujours un mannequin en pantalon ou pantacourt », explique ainsi Cyrille Lopez, responsable identité visuelle chez Pause Café.

6) Mettez en avant vos « meilleurs produits » : Ne perdez pas cet objectif de vue : vos vitrines doivent donner envie au passant de franchir la porte de votre boutique. Rien de mieux pour cela que de mettre en avant vos succès en magasin. C’est d’ailleurs la stratégie de la majorité des grandes enseignes, qui analysent ainsi leurs statistiques de vente avant de composer leur vitrine. Une politique qu’a également adoptée Caroline Baron, gérante de la boutique Pom à Marseille : « on ne met jamais en vitrine ce qui ne se vend pas. Mais une fois que les clientes sont entrées, c’est à nous de faire notre travail en termes de propositions. »

7) Surprenez les passants : Les étalagistes s’accordent sur un intervalle de 3 secondes pour capter l’attention du client avec vos vitrines. « Une fois ce délai passé, le passant vous a oublié pour s’intéresser à votre concurrent », confirme Céline Fouillade, directrice de l’Institut de Design et d’Aménagement d’Espaces de Bordeaux. Au-delà des produits qui seront mis en avant, ici c’est votre créativité et surtout votre audace qui feront la différence. Un avis partagé par Patrice Liquard, scénographe de vitrine et également enseignant à l’IDAE : « les vitrines artistiques ça fonctionne à tous les coups » confirme-t-il. L’humour égalementse révèle être un très bon moyen, capable de faire tomber les barrières et les réticences des passants. Une stratégie qu’avait adoptée Paul Smith pour une de ses vitrines d’un magasin londonien. A l’intérieur de la boutique, une balle en plastique à picots mobile était enfermée dans un sac Paul Smith, et sautillait de manière aléatoire d’un bout à l’autre de la vitrine, jusqu’à épuisement des piles.

8) Eveillez les sens de vos clients : L’éclairage joue un rôle primordial, c’est lui qui va orienter l’œil du client. Pour mettre en valeur vos produits, placez la lumière en hauteur, tel un projecteur qui indiquera où le passant doit regarder. Dans le cas où vous aspirez à mettre davantage en avant le décor et la mise en scène, préférez des projecteurs vers le bas et qui éclairent à 45° le milieu de la vitrine. Autre sens que vous pouvez éveiller, l’odorat, en équipant vos vitrines d’un diffuseur d’odeur. Certaines entreprises spécialisées, telles que deepidoo, Emosens ou encore Scentair proposent ainsi des solutions spécifiques aux commerçants. Un investissement moindre et qui peut très vite s’avérer rentable. Qui en effet n’a jamais tourné le regard vers une boulangerie en humant la bonne odeur de pain chaud ?! Plus concrètement, une enquête de l’institut BVA de 2009 montrait que la diffusion d’odeurs dans un rayon déterminé augmentait de 38% l’achat d’impulsion.

9) Investissez dans des mannequins de vitrines : Impossible de construire de belles vitrines sans des mannequins de qualité. Plus qu’un simple « porte-fringue » le mannequin doit faire partie intégrante de votre agencement de vitrine, l’élément qui va sublimer le produit et permettre au client de s’identifier à travers lui. D’où l’importance d’y accorder un certain budget, d’autant plus que l’investissement s’amortit sur plusieurs années et plusieurs vitrines. « Les mannequins vont permettre de donner du mouvement à vos vitrines et ainsi capter l’attention du passant », confirme Claudine Blanckaert. Abstrait, stylisé ou encore réaliste, quels que soient vos besoins, tournez-vous toujours vers des professionnels du secteur qui seront capables de vous fournir un produit de qualité. Parmi les nombreux fabricants, certains se distinguent par l’originalité de leurs modèles, tels Window Mannequins, Genesis Mannequins ou encore Almax.    

10) Soyez curieux et ouvert : Trouver l’inspiration pour réaliser une scénographie originale est souvent l’étape la plus difficile. La plus grande crainte étant de reproduire quelque chose de « déjà vu ». Outre les voyages et l’art contemporain pour « sentir la tendance du moment », Séverine Charon, sémiologue et consultante en positionnement d’image de marque, recommande aux commerçants d’aller « voir ce qui se fait ailleurs. Ce n’est pas parce qu’on est dans la mode qu’on doit s’interdire de s’inspirer des autres secteurs d’activités, comme la décoration ou même la pâtisserie, qui présente souvent de très belles vitrines. Au contraire, si vous voulez vous démarquer, inspirez-vous des idées des autres secteurs et appropriez-les-vous au sein de vos vitrines. »

Des idées pour des vitrines originales et créatives ?
Découvrez notre dossier exclusif sur les plus belles vitrines de mode dans Boutique2Mode n°33. Les professionnels de l’agencement de vitrines livrent ici leurs conseils, retours d’expériences et petites astuces qui vous permettront de rendre vos vitrines inoubliables.

Commandez ce numéro ou abonnez-vous à Boutique2Mode pour recevoir gratuitement ce magazine.