26 Comments

  1. Les Petites Canailles
    24 juin 2016 @ 12 h 00 min

    le mot solde désigne normalement une réduction en fin de saison ( et non au début) des articles obsolètes, abîmés; en fin de vie et non permanents……nous sommes loin de cette définition!!!! il est temps que l fédération des indépendants pensent un peu aux détaillants ,! nos politiques doivent être encore persuadés que le commençant est le nanti “qui vole” les clients peut donc solder sa marchandise à moins 70% et va encore “s’en mettre pleins les poches …..
    alors que nous nous battons au quotidien pour maintenir nos activité pour un salaire souvent largement en dessous du smic!!

    Reply

  2. Lisa Ribaillier
    23 juin 2016 @ 12 h 16 min

    Tout est dit ! c’est la mort du détaillant… Les clientes se plaignent de ne pas pouvoir personnaliser leurs tenues mais elles ne jouent pas le jeu et je les comprend ! toute l’année elles peuvent acheter en promotion chez les grandes enseignes !!!! Je cherche un repreneur dès que j’ai validé je ne veux plus entendre parler de commerces de proximité ! STOP

    Reply

  3. Sandrine Blancafort
    22 juin 2016 @ 16 h 54 min

    A ce rythme les commerces d indépendants n existeront plus d içi très peu de temps
    et les emploies qui vont avec également
    Que faut il de plus pour que les professionnels réagissent
    Je ne parle meme pas de la désertification des petites villes
    Tout çela est fait pour arranger les grosses enseignes
    Ne dit on pas qu en se groupant on est plus fort
    tout doit etre mis à plat et repartir sur de bonnes bases peut etre comme le modèle italien

    Reply

  4. Frederique
    21 juin 2016 @ 15 h 14 min

    oui cette date des soldes d’été est absurde, nous n’avons pas le temps de vendre les articles d’été qu’il faut déjà les solder … à ce rythme là évidement c’est la mort du détaillant.
    je suis dans le sud et chaque année l’été dure jusqu’à fin septembre mi octobre, évidement puisqu’il commence plus tard !!! début juillet je n’ai pas commencé à vendre des maillots qu’il faut soldé, car les clients réclament les Soldes !!!
    aujourd’hui une cliente me demandait : vous faites les soldes … c’est aujourd’hui
    Non c’est le 06 juillet, démoralisée en attendant on ne vend rien.
    Moi je pense qu’il faut réformer la date des soldes … et ne pas agir que pour les grandes enseignes !!!!!
    merci

    Reply

  5. TCHETINE
    20 juin 2016 @ 0 h 47 min

    A ce rythme nous allons très vite assister à une mort très prochaine du petit détaillant ! Et de ce fait à la disparition des marques encore présentes dans nos boutiques.
    Des soldes qui commenceraient le 20 juillet me sembleraient plus rationnels

    Reply

  6. Beatrice
    19 juin 2016 @ 20 h 59 min

    Il y a un gros soucis aujourd’hui aussi avec la concurrence internet , déjà il ne paie pas de Cfe et pourtant il utilise des vitrines virtuels aussi . Les chaînes ne travaillent qu’en promo ét cela n’est que le début . Ou va t-on? plus de boutiques?

    Reply

  7. CENT DESSUS DESSOUS
    19 juin 2016 @ 13 h 28 min

    Je partage bon nombre des commentaires déjà en ligne…Bien sur que les dates des soldes sont complètement absurdes!!!! Est-ce que vous demander à votre marchand de primeurs de vous solder les tomates et les fruits de saison en ce moment???? On marche sur la tête dans ce pays….et le fric mène la danse, comme toujours! Face aux grands groupes qui savent contourner la législation, nous ne faisons pas le poids…..Revenons au bon sens ( et au sens véritable du terme “solde”!!!) et aux dates de solde de mon enfance( j’ai 57 ans): fin août pour l’été et fin février pour l’hiver, pas avant, pour réellement vendre nos fins de stock à petits prix. Ce, d’autant plus qu’avec le réchauffement climatique, les saisons intermédiaires que sont le printemps et l’automne tendent à disparaître et qu’on passe de l’hiver à l’été , et inversement, mais avec un décalage d’un bon mois…
    De toute façon, pour moi, les carottes sont cuites: j’arrête . Tous les ans, on espère avoir connu la pire des saisons…et, tous les ans, ça empire…..Je dis: STOP!!!
    Bon courage à celles et ceux qui continueront à batailler….

    Reply

  8. Escapade
    19 juin 2016 @ 10 h 09 min

    Bonjour,
    Oui, nous partageons à 100% l’avis de Mme Irène Rieu de la boutique Carlane!
    Il en va de la survie des multimarques!!!!!! Comment peut on appeler soldes d’été alors que leur date de début est le deuxième jour de l’été? Il en est de même pour les soldes d’hiver!
    Il faut aussi revoir la succession de promotions et rabais qui déboussolent nos clients, ils attendent ces occasions pour acheter.
    En effet, l’Italie est un exemple, pourquoi pas le suivre….

    Reply

  9. No Complex Paris
    18 juin 2016 @ 15 h 09 min

    Tout à fait d accord avec les autres détaillants..
    Les gros groupes veulent nous faire disparaître …
    Prenons exemple sur les italiens…
    Si cela continue les soldes seront début mai…😂😂😂

    Reply

  10. Linarès
    18 juin 2016 @ 14 h 49 min

    Les soldes sont une aberration qui dessert davantage qu’autre chose. Le vrai problème est de trouver le vrai prix, celui au delà duquel le consommateur a le sentiment d’être prix pour un crétin, préférant alors remettre son achat au moment des soldes. C’est aux marques de cesser leur pratiques inflationnistes sous couverts de prétendues hausses des pressions sociales et fiscales, de prétendues hausses du prix des matières premières. Pas dans ces proportions en tous les cas. En dehors des “grandes marques” que je commercialise, je fais aussi fabriquer ma marque propre en europe, à un niveau de qualité supérieur, pour des prix 4 fois inférieurs à ceux pratiqués par les marques premium, avec une marge 2 fois supérieure. Ce que paient les consommateurs de vêtements, ce sont des locauxsomptueux, des intermédiaires, de la pub etc…. C’est aux fournisseurs d’en finir avec ce comportement ui consiste à prendre ses distributeurs pour des ânes.
    Pour revenir à la problématique pure des soldes, toute l’année les opérations de fidélisation et autres ventes privées que nous réalisons sont autant de “soldes” qui nous sont imposés par la concurrence du web et la pression “passive” des clients.
    D’autant plus que les marques ne se gênent pas pour brader leurs sur-stocks sur internet en plein boum estival par exemple, alors oui, ras le bol de solder les shorts de bain en juin/ juillet et les pull en janvier/février.
    Débile, obsolète et parisien. Mon activité s’exerce en station balnéaire atlantique et ce calendrier est juste sorti du cerveau d’un fou. Suppression vitale des soldes. et vite!

    Reply

  11. CENT DESSUS DESSOUS
    18 juin 2016 @ 14 h 38 min

    Des soldes d’été le 22 juin alors que l’été commence le…… 21 juin idem pour les soldes d’hiver lorsqu’on sait que les mois les plus froids de l’année sont janvier en fevrier.
    La FNH ne cesse de le clamer et pour autant nos dirigeants ecoutes t ils les commerces indépendants ? non l’importantes des BHV LE BON MARCHE GALERIE LAFAYETTES LE PRINTEMPS ET LES GROUPES COMME AUCHAN CARREFOUR et j’en passe qui osent se donner le titre de “commerçants indépendants” font agir leurs lobbys
    si je menace de fermer, seul moi même (qui n’apparaitrai pas dans les stats de pole emploi) et mon apprentie en subiront les conséquences, si auchan menace
    le chomage augmente, les gens sont dans la rue.

    Le fric et la politique comme d’habitude font bon ménage.

    Reply

  12. Boutique Tholozan
    18 juin 2016 @ 14 h 24 min

    Le système est basé sur la rentabilité financière des grands groupes textiles et non sur la sauvegarde du commerce de proximité.
    Soit on repense complètement le système et nous nous alignons sur l Italie, soit c”est la mort des centres villes …

    Reply

  13. Marc Necan
    18 juin 2016 @ 12 h 40 min

    De toute façon le système est devenu pourri du fait des chaînes grands magasins et consort si bien que plus aucun consommateur ne s’y retrouve sachant que faux rabais, ventes privées sont le lot de toute la saison chez certains distributeurs

    Reply

  14. MADEC Y
    18 juin 2016 @ 12 h 29 min

    La sempiternelle remise en causes des dates des soldes !! Depuis le temps que cela dure . Nous avons une fédération qui est censée nous représenter lors des négociations avec nos instances gouvernementales ,mais quel poids et quelle volonté nos représentants ont – ils face aux lobbies des grands magasins ,des chaines , des franchises et de l’e-commerce ( certains indépendants jouent d’ailleurs sur plusieurs tableaux en ayant des magasins franchisés en plus de leur commerce indépendant !!) Une des solutions serait peut-être que pour une fois ,nous indépendants ne démarrions les soldes qu’à mi-juillet pour l’été et fin janvier pour l’hiver et que nous arrêtions cette hypocrisie de vents privées sous prétexte que si je ne le fais pas c’est “mon voisin “qui va récupérer mes clients .évidemment c’est un risque à prendre ,mais cela vaudrait le coup d’essayer , Mais pour çà il faut une adhésion totale de tous les indépendants . Dès lors une partie des consommateurs serait peut-être amené à s’interroger sur le bien fondé des promotions et autres opérations dont on les abreuvent à longueur d’année et qui les entrainent dans cette course aux prix bas sans se soucier de savoir si le prix de vente de départ correspond raisonnablement à la valeur du produit qu’ils ont en face d’eux !!!

    Reply

  15. Philippe DAQUAI Chaussures PAUL Soissons
    18 juin 2016 @ 12 h 17 min

    Difficile de faire reporter la date des soldes… Le gouvernement se retranche derrière un arrêté qui fixe définitivement la date au dernier mercredi de juin et au deuxième mercredi de janvier (sauf quand ce mercredi…). Les organisations professionnelles ne sont pas d’accord entre elles : certaines demandent de reculer (les indépendants du vêtement et de la chaussure surtout), d’autres de rien changer, voir d’avancer (les chaînes en particulier qui y arrivent avec le principe des soldes privées …) parce qu’ils ont monté un business-plan juteux qui repose sur ces dates tôt en saison. En effet, les grandes chaines ont la possibilité de recommander les meilleures références du début de la saison, en grandes quantités et à bas coût, en Asie pour alimenter des soldes. Pour l’administration, il s’agit de multi-sourcing d’une même référence non condamnable (même si la production initiale et les produits en solde ne sont pas de qualité identique). Compte tenu des quantités en jeu, ils ont besoin d’un certain temps pour les écouler avant la fin de la saison contrairement aux détaillants qui souhaitent vider leurs fins de séries sur quelques semaines en fin de saison comme il y a 50 ans (janvier était le mois du blanc et février celui des soldes). De leur côté, les grands magasins parisiens ne sont plus que des bailleurs de fonds pour les marques et leurs loyers reposent sur le chiffre d’affaire des corners. Donc, les gros chiffres des soldes les intéressent d’autant plus que les pertes de marges sont supportées par les marques locataires, qui, elles, s’en sortent puisqu’elles cumulent les marges de fabricant et celles de détaillant. Et pour compliquer le tout, certaines professions réclament la liberté de solder comme en Allemagne depuis quelques années. Les 4 Ministres du Commerce de Hollande et les précédents ne se risquent pas à changer une règle qui ne satisfait personne mais leur évite de se mettre à dos une partie des commerçants. Cela ne risque donc pas de bouger avant longtemps même si un printemps pourri, comme cette année, démontre la stupidité économique de ce choix figé dans le marbre.

    Reply

  16. Virgine
    18 juin 2016 @ 12 h 02 min

    Cette loi LME n’est pas faite pour aider les indépendants mais les grandes enseignes …toujours les mêmes!!
    C’est une saison pourrie et en plus c’est cette année où les soldes tombent le plus tôt avec leur histoire de dernier mercredi
    Les personnes qui prennent les décisions gouvernementales concernant le commerce n’ont jamais été sur le terrain
    Nous sommes trop mal représentés . il faut que l’on s’accroche mais plus les saisons passent et plus c’est vraiment compliqué
    pas étonnant que les boutiques ne soient pas reprises …
    c’est un message pessimiste car je me lasse de plus en plus de d’autre beau métier à cause de tout ce fonctionnement incohérent
    Quand serons nous entendus?????

    Reply

  17. Adonis lingerie et prêt à porter
    18 juin 2016 @ 11 h 47 min

    Entièrement d’accord avec “neige” et les précédentes: soldes mi Juillet et mi Janvier sans prix spéciaux le reste de l’année,
    , je suis sidérée quand je vois des promos pour la fête des mères,
    là c’est vraiment le signe d’un énorme malaise!!!
    J’ai déjà participé à des conférences sur le sujet et je ne vois pas comment nous pouvons nous faire entendre….

    Reply

  18. Vincent
    18 juin 2016 @ 11 h 39 min

    Il faut interdire toutes les soldes maquillées continuellement en cours d’année ( semaine folle ,ventes privées , journées étoilées etc…)et revenir à 4 semaines par saison et vraiment à la fin de la saison,soit fin aout pour l’été et fin février pour l’hiver.
    De plus il faudrait réglementer le coefficient entre 2 et 3 pour chaque corporation,ce qui éviterait que certains achètent des collections à bas prix sur lesquelles ils mettent un coefficient de 4 à 5 pour les mettre ensuite en promo à 50% voir plus.

    Reply

  19. Malorie
    18 juin 2016 @ 11 h 35 min

    J’ai été multimarque pendant de nombreuses années puis affiliée avec une enseigne depuis 6 ans. En effet, les marques ne fonctionnent qu’avec réductions, promos, ventes privées, etc ….Les clientes se sont tellement habituées qu’elles se disent forcement qu’avec un peu de patience, elles auront l’article qui leur plait bien moins cher, et on se ferait presque traiter de d’escroc si on vend un vêtement au prix normal et qu’il est baissé la semaine suivante !!! Pour en revenir aux soldes, effectivement, le principe de l’Italie serait une bonne remise à plat de tout ce système qui fait le malheur des commerçants …. Mais on se demande vraiment si les personnes qui décident de ce genre de lois ont déjà mis le nez dans une boutique de toute leur vie, sauf en tant que client, bien entendu !!! et il faudrait également que cette législation soit la même pour tout le monde, petite boutique, sites internet, grandes surface (Galeries Lafayette, Printemps,etc ….)

    Reply

  20. DESIR DESIRE prêt à porter féminin
    17 juin 2016 @ 16 h 36 min

    Je suis d’accord sur le fait que les promotions de toutes ces franchises toute l’année font que la période des soldes ne veut plus rien dire. En plus, elles sont bien trop longues. Le système Italien serait effectivement une bonne chose pour toutes les boutiques multimarques qui ne pouvons faire des rabais toute l’année……..

    Reply

  21. Neige
    17 juin 2016 @ 16 h 09 min

    Tout a fait d’accord avec la boutique carlane et avec Florence , les soldes doivent revenir a des dates convenables , pas avant mi juillet , sinon comment les multimarques peuvent survivre , on va vendre en solde une saison qui n ‘a pas encore commencer , et nos marges alors !! c ‘est ce qui est primordial pour subvenir a toutes nos charges ! effectivement l ‘Italie est un bon exemple , d’ailleurs il suffit de regarder leur commerce qui fonctionne bien mieux que le notre .
    Mais il faut aussi , revoir toutes ces périodes de promotions et autres qui font que le consommateur n ‘a plu de repère et qu’il est toujours en attente de réductions, il n ‘acheté plus un produit mais un prix ! les galeries lafayettes sont effectivement un gros problème .il faut remettre de l’ordre dans tous cela , on ne peut pas gérer des multimarques (plutôt qualitatif ) et des produits de chaines , on a pas les mêmes marges et pas les mêmes besoins et attentes.
    Il faut effectivement revenir a aucune promo en cours de saison et deux période de solde plus tardive .

    Reply

  22. Boutique Adequate
    17 juin 2016 @ 16 h 05 min

    Continuons comme ça et bientôt il ni aura plus de boutique d’indépendant !! plus que des franchisés . Les dates de soldes sont trop tôt et bien trop long 2 voir 3 semaines suffise largement , pas avant 20 juillet et fin 20 janvier . De plus il faut en arrêter avec toutes ces promos , anniversaire etc… j’ai proche de chez moi une boutique Jules pour ne pas la nommer qui a ouvert mi-mai et qui propose déjà des rabais de -40% que va t’il proposer au moment des soldes ? il va donner de l’argent à ses clients !!!

    Reply

  23. Desseaux boutique marylen
    17 juin 2016 @ 10 h 52 min

    pourquoi pas comme en Italie: aucune promo dans l’année ( sauf cas de liquidation ou travaux) seulement 2 périodes de soldes dans l’année: du 8 juillet au 31 août, du 8 janvier à fin février

    Reply

  24. Boutique Verseau
    16 juin 2016 @ 22 h 25 min

    Situé à 50 M des galeries lafayette on est obligé de subir les enchaînements des remises tout au long des saisons.
    Même si on reculait les dates , le système serait quand même sous l’influence de ce magasin .
    D’autre part en province “interieure” , les soldes doivent commencer avant les migrations des vacances d’été pour que les petits détaillants multimarques puissent écouler leur important stock.
    Retarder ou avancer ne résout rien car les clients sont d’abord déboussolés par les successions de remise, ils pensent que le vrai prix est celui des soldes, remises ou promotions et ils attendent le bon moment.
    Il faut arrêter l’hypocrisie sur l’utilisation du terme SOLDES détourné en permanence par les autres expressions (rabais, promotions,jours J, ventes privées ) avec le même taux de rabais.

    Reply

  25. Hamo Florence
    16 juin 2016 @ 19 h 38 min

    Bonjour
    En qualité D agent gêneral france de la marque Hotel Particulier , j approuvé complètement cette éventualité de reporter la date des soldes a mi juillet pour l été .

    Reply

  26. RIEU Irène Boutique CARLANE
    16 juin 2016 @ 17 h 38 min

    Les soldes d’été sont vraiment trop tôt, il faudrait revenir aux dates d’il y a 20 ans au plus tôt le 15 Juillet pour vendre vraiment des fins de collections et pas des collections entières ( le mot SOLDE veut bien dire ce qui reste…) avec le système actuel ne s’en sortent que ceux qui gonflent leurs prix pour ne pas trop baisser leur marge et le client trinque aussi par la même occasion .
    Notre crédibilité en pâtit car avec les Ventes Privées qui se font aussi 1 mois ou 1mois et demi avant les clients ne veulent plus acheter à prix normal, si on ne fait pas rapidement quelque chose notre métier finira par disparaître au profit d’internet ou des chaînes qui ,elles, ont vraiment les moyens de marger.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :