Les soldes bientôt réduits à 4 semaines ?

Le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a demandé au Conseil du Commerce de France de mettre en place un groupe de travail avec pour objectif de présenter des propositions de réforme sur les soldes. Plusieurs sources proches du dossier estiment assez probable une réduction de leur durée à 4 semaines, au lieu de 6 actuellement. Les dates ne devraient quant à elles pas bouger.

Illustration de Michel Szlazak

Et si finalement répondre à un sondage était utile ? Selon plusieurs sources proches du groupe de travail en charge de présenter des propositions de réforme sur les soldes, la consultation que nous avons menée auprès des professionnels du secteur de la mode semble avoir porté ses fruits (voir les résultats détaillés en fin d’article). Et ce d’autant plus que les résultats qui en découlent sont confirmés par un autre sondage émanant du groupement de détaillants indépendantANWR Garant, mais également par une enquête de la FEVAD (Fédération de la Vente à Distance), du moins en partie. « Le fait que plusieurs consultations menées par des organisations différentes arrivent aux mêmes résultats a eu un impact important auprès du comité », explique une source proche du dossier.

« Les soldes devrait être réduits à 4 semaines au lieu de 6 actuellement »

Parmi les principaux points d’accord, la réduction de la durée des soldes. 55% des participants de notre sondage l’ont ainsi placé en tête des réformes à mener pour les soldes. Des chiffres encore plus marqués du côté d’ANWR Garant (76%) ainsi que chez la FEVAD (69,6%). De quoi décider les pouvoirs publics à prendre des mesures ? « Les soldes devraient être réduits à 4 semaines au lieu de 6 actuellement », avance une autre source proche du dossier. Plus surprenant, les e-commerçants se sont également prononcés à une grande majorité contre la création d’un événement d’envergure nationale de type « boxing day » ou « Black Friday ». 68,2% d’entre eux y sont opposés, une proportion similaire à ce que nous retrouvons dans notre sondage (66%), et encore plus prononcée chez ANWR Garant (82,5% des commerçants interrogés souhaitent conserver la possibilité de revendre à perte uniquement pendant les soldes). 

Quid des dates de soldes ?

Autre sujet en réflexion durant cette concertation, les dates de soldes, qui ne font pas l’unanimité auprès des professionnels du secteur. Alors que dans un premier temps le ministre de l’économie s’était exprimé sur la possibilité de les faire débuter au tout début de janvier, la date ne devrait finalement pas bouger. Là encore, les résultats des diverses consultations semblent avoir pesés dans la balance. En effet, 40% des 1956 professionnels de la mode qui ont répondu à notre consultation se positionnent pour un report des soldes au 25 janvier, et 29% souhaitent même les reporter au mois de février. Des résultats similaires à ceux obtenus par le groupement ANWR Garant (196 participants). « Quand vous avez deux sondages réunissant plus de 2000 professionnels du secteur qui montrent que les soldes débutent déjà trop tôt, forcément ça a du poids », confirme une autre source proche du dossier. Une mobilisation d’autant plus importante que les résultats recueillis par la FEVAD divergent quant à eux sur ce point (45,5% souhaitent faire démarrer les soldes plus tôt, contre 18,2% plus tard). Concernant les soldes d’été, là encore les choses ne devraient toujours pas bouger. Au grand dam des détaillants et marques de mode indépendantes, qui réclament dans leur grande majorité un recul des dates estivales (cf résultats ci-dessous), afin de pouvoir vendre à un « prix normal » durant la saison. L’objet de la prochaine réforme ? 

Les résultats en détail de notre consultation

Nombre total de participants : 1956

Concernant les dates des soldes d’hiver souhaitez-vous ? 
Avancer la date au 2 janvier : 10,27%
Avancer juste après Noel : 2,77%
Conserver la date actuelle : 15,74%
Reporter vers le 25 janvier : 40,42%
Reporter en février : 28,75%
Sans réponse : 2,05%

Concernant les dates des soldes d’été souhaitez-vous ?
Avancer la date actuelle : 4,03%
Conserver la date actuelle : 12,75%
Reporter à mi-juillet : 39,43%
Reporter à fin juillet : 41,60%
Sans réponse : 2,19%

Souhaitez-vous l’instauration d’un nouveau jour de promotion, à l’image du Black Friday ?
Oui : 26.68%
Non : 65.96%
Sans réponse : 7,36%

En cas de réforme, quelles propositions vous paraissent les plus pertinentes ? (plusieurs réponses possibles)
4 périodes de soldes mais plus courtes, 2 en automne/hiver et 2 au printemps/été : 11,04%
Réduire la durée actuelle des soldes : 54,84%
Abandonner les dates de soldes nationales et laisser les distributeurs s’organiser librement : 4,28%
Encadrer légalement les promotions, afin de diminuer cette pratique : 75.23%
Sans réponse : 1,33%