Freepry adapte la seconde main à votre activité !

Freepry vient de lancer un simulateur en ligne pour déceler la formule de seconde main la plus adaptée à votre boutique et vos spécificités. Facile, rapide et réponse immédiate !

85% de vos clients sont adeptes de la seconde main !

Freepry simulateur

Et si vous profitiez du marché de la seconde main, en pleine croissance, pour redynamiser votre boutique ? Le cas échéant, quelle formule est la plus adaptée au vu des spécificités de mon magasin ? De la revente sur place ? Uniquement de la collecte ? Quel investissement en termes de temps cela va-t-il me prendre ? Pour répondre à l’ensemble de ces questions, Freepry, le spécialiste de la seconde main pour les indépendants, vient de mettre en ligne un simulateur. « L’objectif de ce simulateur est de découvrir en quelques clics la solution la plus adaptée pour chaque commerçant pour profiter des atouts du marché de la seconde main, qui est plus que jamais en pleine croissance », explique Alice Greffier, responsable Marketing chez Freepry.

Les chiffres peuvent en témoigner : Une récente étude de la Cross-Border Commerce Europe montre ainsi que le marché de la revente d’articles de mode (habillement, chaussure, lingerie et accessoires) croît actuellement 11 fois plus vite que le commerce de détail traditionnel. Ce qui signifie que d’ici 2030, le marché de la seconde main pourrait être deux fois plus important que celui de la fast fashion !

Lire aussi : Comment transformer en opportunité le marché de la seconde main ?

Une solution clé en main pour les commerçants

Une fois avoir trouvé la meilleure solution selon les spécificités de votre activité, Freepry vous accompagne sur son lancement, du plan de communication initial jusqu’à la gestion quotidienne de votre activité à l’aide de son logiciel. Les spécificités telles que la comptabilité, les sujets juridiques et bien sûr l’opérationnel (argus de prix, génération d’une étiquette, création d’un bon d’achat) sont directement gérés par l’application Freepry.

« Nous aidons également de plus en plus les commerçants à démocratiser la seconde main auprès de leurs clients. Pour cela, nous travaillons par exemple sur des modèles d’emails et de SMS à envoyer à leur base de données, avec des premiers retours qui sont très positifs », poursuit Alice Greffier. Et de rappeler qu’aujourd’hui en moyenne, les détaillants qui ont investi le marché de la seconde main via Freepry constatent « jusqu’à 2500€/mois supplémentaires de chiffre d’affaires ». Une bonne raison pour découvrir ce nouveau marché !

Pour en savoir plus sur Freepry et leurs solutions pour les détaillants du secteur de la mode, cliquez ici.